07 février 2016

Les 10 choses que vous verrez uniquement en Guyane.

Territoire atypique...territoire unique. Les spécificités guyanaises sont rarement rencontrées ailleurs (ou presque...!). Quelques idées de choses que vous ne verrez qu'en Guyane ou presque...

1) La traduction des affiches des urgences de l'hôpital en 9 langues 

Territoire d'immigration, multiculturel, et donc multilangue. Il y aurait environ 20 langues parlées en Guyane. A l'entrée du service des urgences du centre hospitalier de Cayenne, les affiches sont écrites en :
- français
- créole guyanais
- créole haitien
- portugais
- espagnol
- hollandais
- anglais
- chinois
- srana tongo 

J'ai bien sur vu ce genre de situation dans des pays comme Singapour mais à bien plus petite échelle (pays trilingue : anglais, hindi et chinois).

2) Boire un verre de caipirinha sur la plage de Cayenne à côté des tortues Luth qui pondent 

Tortue-luth-21-1024x768

Bien sûr, la Guyane n'est pas l'unique territoire de ponte des tortues. Mais elle est tout de même le premier site au monde de ponte : les plages des Guyanes, représentent à elles-seules, plus de la moitié de la population mondiale de femelles nidifiant (selon les estimations des années 90). 4000 pontes ont été recensées sur les plages de l'Est Guyanais (entre Kourou et l'Ile de Cayenne) entre 1999 et 2000 : 2492 pontes de Luth, 1100 pontes de Tortues olivâtres, 58 deTortues vertes et 6 de Tortues imbriquées.

Résultat des courses, vous vous retrouvez parfois dans des situations très étonnantes : déguster une caïpirinha bien fraîche sur la plage pendant qu'une cinquantaine d'énormes tortues Luth (poid maximale d'une tortue Luth : 1 tonne !) pondent à côté de vous !

 

3) Les journées de travail du mercredi et du vendredi qui terminent vers midi

Le rythme du travail est très adapté à la vie de famille ici (et ce n'est pas pour me déplaire, haha !). Surtout dans les adminitrations et les services publics, les mercredi et vendredi après-midi sont chômés. Je vous rassure... on travaille le même temps de travail hebdomadaire qu'en France. Les journées du lundi et jeudi sont justes un peu plus longues que les autres pour compenser les heures non travaillées des mercredi et vendredi.

4) Avoir un carnaval qui dure parfois deux mois et demi 

Madras

Le carnaval de Guyane est le plus long au monde. En général, en Amérique du Sud et dans la Caraïbe, le carnaval dure 5 jours à 1 semaine (pendant les jours gras). En Guyane, le carnaval commence le jour de l'Epiphanie et se termine le mercredi des Cendres. Ce qui fait que parfois, il dure pratiquement deux mois et demi !

Le problème, c'est les employeurs...car beaucoup de guyanais qui font le carnaval activement posent leurs lundi pour pouvoir rattraper la fatigue du week end festif du carnaval. 

photo : http://ad-ventures.fr/

 

 


5) Etre sur un territoire aussi grand que le Portugal qui ne dispose que d'une seule et unique route nationale 

Guyane_routes

Autoroute ? Tunnel ? Mo pas konèt !
Une seule et unique route nationale parcourt le littoral de la région de Saint-Georges (frontière avec le Brésil) à Saint-Laurent du Maroni (frontière avec le Surinam). 

Ici, on passe le permis français, on nous apprend plein de choses extraordinaires comme les règles d'insertion sur l'autoroute, les phares dans les tunnels, la traversée des chemins de fer : tout ça est inexsitant en Guyane ! 
En Guyane, on ne peut pas (théoriquement...) rouler à plus de 90km/h. 

Mais le réseau routier ne cesse de se développer...et heureusement, car plus d'une dizaine de milliers de guyanais vivent dans les territoires isolés comme Maripasoula (ville de 15 000 habitants) accessibles que par la pirogue, l'hélicoptère et pour les plus chanceux l'avion (compagnie aérienne "Air Guyane"). 

6) Les prix de vente des produits de grande consommation déterminés par l'Etat

Dans le cadre de la loi relative à la régulation économique outre-mer publiée le 21 novembre 2013, le « bouclier qualité-prix » a été instauré en Guyane. Fait rarissime (peut-être en pays communiste...?), les prix de vente de 96 produits de grandes consommation sont décidés par l'Etat. Autrement dit, dans tous les supers et hypermarchés de Guyane (et même maintenant chez certains "chinois"-épicerie), le consommateur achetant les 96 produits de la liste paiera 305 euros au lieu de 355€ auparavant.

7) Voir des personnes se ballader avec des picolettes partout

picolette_karl-joseph-2010-maroni-07-495x330

Les picolettes et leurs chants, tout une institution ici ! Beaucoup de guyanais ont des picolettes en cage chez eux qu'ils trimballent...partout : au marché, au carbet et parfois même...au travail!

Pourquoi me direz-vous ? Et bien, parce qu'il faut les habituer à changer de lieux et à rencontrer de nouvelles personnes.

Mais pourquoi donc ? Parce que le jour où y'a un concours de chant de picolette, il faut que la picolette puisse chanter aisément, comme à la maison, sans avoir peur !

Photo : http://www.parc-amazonien-guyane.fr/


8) Manger du bouillon d'Awara

bouillon--5-

Maintenant, il est possible de goûter à des spécialités culinaires de diverses cultures un peu partout, de manger des sushis, du colombo de poulet ou du mafé au quatre coins du monde. Oui, mais pas le bouillon d'Awara !
La cuisine guyanaise s'inspire de plat créole, chinois, brésilien ou encore surinamais. Beaucoup de plats d'ici vont vous rappeler tel ou tel voyage. Oui, mais pas le bouillon d'Awara !

Le bouillon d'Awara, est un plat typique de chez typique d'ici. Et pour le moins, original ! La sauce de couleur orange ou marron est à base de graine de palmier appelée "Awara" (déjà, pas très courant!). Et ensuite voici la liste [longue] des ingrédients : concombre long, aubergines, haricots verts, concombres piquants, chou vert ou blanc, épinards, boeuf salé, lard fumé, queues de cochon, poulet boucané, poisson boucané, os de jambon, petits crabes et crevettes!!


photo : maguyane.over-blog.com

9) Une population qui va doubler d'ici 2030

La Guyane connaît une croissance démographique comparable à celle de certains pays en voie de développement. Avec 50% de sa population qui a moins de 25 ans, 3.8 enfants en moyenne par femme et des flux d'immigration importants, la population guyanaise doublera en moins de 15 ans passant de 250 000 habitants à 500 000 habitants. 
Ainsi, la Guyane affiche la croissance démographique la plus importante d'Amérique du Sud !

10) Une biodiversité des plus riches

Bienvenu dans un sanctuaire de biodiversité et d'aires protégées ! La réputation de la Guyane concernant la nature n'est plus à faire. 
A ce jour, on aurait recensé en Guyane :

  • 5 500 espèces végétales, dont plus d'un millier d'arbres,
  • 715 espèces d'oiseaux, incluant une importante faune rapace (80 % des rapaces connus et encore présents dans les territoires d'outre-mer au début des années 2002).
  • 186 espèces de mammifères,
  • Plus de 500 espèces de poissons
  • 101 espèces d'amphibiens.

img-2

 

 Si on compare avec la métropole, ce seul département français abrite au moins 98 % de la faune vertébrée et 96 % des plantes vasculaires de la France.

 

 


Commentaires sur Les 10 choses que vous verrez uniquement en Guyane.

    C'est merveilleux de revoir son pays sous toutes ses formes et coutumes

    Posté par attipas, 10 février 2016 à 12:48 | | Répondre
  • Cela fait du bien de voir mis en valeur la richesse et les qualités de Guyane, c'est vrai que nous sommes très en retard sur tout, ne nions pas les problèmes endémiques de chômage de masse, de violences multiformes etc. Mais ne nions pas non plus que la Guyane est un magnifique territoire, qui s'il retenait plus l'attention de nos gouvernants pourraient rapporter gros (or, pétrole, etc) tout en respectant bien sur la nature!

    Posté par Beltipéyi, 10 février 2016 à 17:24 | | Répondre
  • Vraiment très bien cet article. Je connais un peu la Guyane pour y avoir été 5 ou 6 fois. (à St Laurent du Maroni).
    Je n'ai pas goutté le bouillon d'awara mais tout le reste, C OK. La Guyane est un pays magnifique. J'adorais y aller, pour entre autre aller voir les tortues luth pondre. C magnifique, impressionnant. (dommage qu'il y ai beaucoup de bestioles sur la plage et beaucoup de moustiques. Il faut bien se couvrir, malgré la chaleur mais C un détail ....)
    Je voulais vous dire un petit truc : dans le chapitre 10, il y a ne faute à "A ce jour, on aurait recenser en Guyane' recenser : recensé. Ce n'est pas grave mais peut-être n'aimez-vous pas les fautes d'ortho. alors je vous le dis. Ne vous choquez pas, ce n'est pas grave.
    Donc voila, la Guyane. Maintenant, c'est la Guadeloupe ; rien à voir, aucun dépaysement comme traverser le Maroni en pirogue pour aller au Surinam acheter l'essence .... chut, faut pas le dire ... mais C drôlement intéressant de payer l'essence pas chère, et sans se faire piéger par les douanes.
    Voila. G terminé mon commentaire. Merci pour votre article et vive la Guyane.

    Posté par Jessie2015, 10 février 2016 à 17:52 | | Répondre
    • hello Jessie,
      Merci pour votre commentaire ! et je corrige tout de suite la faute
      d'orthographe (merci!)

      Posté par mlouloutte, 10 février 2016 à 17:55 | | Répondre
  • G oublié de vous dire ; mon surnom, c'est Louloutte. alors me suis sentie concernée par "Loulouttonerie"

    Posté par Jessie2105, 10 février 2016 à 17:54 | | Répondre
  • Article très intéressant qui devrait paraître dans des magazines en France pour relancer l'activité touristique en France et ainsi donner de l'emploi au guyannais. La Guyane est unique en son genre : y aller c'est risqué de ne plus revenir! Oui parce qu'une fois las bas on ne veut plus partir. Bravo à l'auteur de l'article ! 👍🏽

    Ps : mo pa konèt à la place de mo pas konetre 😉

    Posté par Chabine973, 06 mai 2016 à 11:58 | | Répondre
    • Bonjour,
      Merci beaucoup pour votre commentaire. J'ai beaucoup voyagé et je trouve que la Guyane est vraiment unique en son genre, passionante tant au niveau culturel que sur sa faune et sa flore. Les gens y sont gentils. La vie y est douce. Bref, je suis amoureuse, vous l'aurez compris !
      Mlouloutte

      Posté par mlouloutte, 06 mai 2016 à 12:06 | | Répondre
Nouveau commentaire